Essais du réseau Orphéon avec les voitures autonomes

(English version bellow)

null

Le marché des véhicules autonomes se développe à grande vitesse. Les constructeurs automobiles et les équipementiers mais aussi de nouveaux entrants comme les géants du web multiplient leurs projets.

L’adoption d’un guidage par GPS  de précision avec les corrections RTK du réseau Orphéon en complément d’éléments de sécurité optique ou bien encore de centrales inertielles miniatures ajoute l’intérêt du GPS par sa souplesse à s’adapter à tous les types de situation. Le réseau Orphéon a démontré tout l’intérêt de son infrastructure nationale en France mais aussi son intégration dans un réseau mondial ouvrant aux constructeurs de larges possibilités.

null

Différentes technologies entrent en jeu (caméras, LIDAR, centrales inertielles, positionnement GNSS…) toutes pour assurer un pilotage précis, et quand on parle de précision, Géodata Diffusion a son mot à dire.

Et c’est pour cela que le 22 février nous étions au Castellet sur le circuit Paul Ricard aux côtés de Dataspeed qui montrait sa « driverless car » en action équipée du « Dataspeed’s ADAS Kit ». Ce kit fournit aux constructeurs automobiles, équipementiers et universités, la base pour développer leurs propres solutions de véhicule sans chauffeur tout en économisant un temps précieux dans leur processus de R&D.

null

« Nous avons commencé en utilisant le GPS différentiel sur le circuit Paul Ricard, mais nous avons constaté que nous avions besoin d’un positionnement plus précis en utilisant NRTK » déclarait Paul Fleck, Président et CEO de Dataspeed Inc. (Michigan, USA).

null
De gauche à droite, José María CABRERA (Développement de Marchés, ORPHEON) et Paul FLECK (Président et CEO, DATASPEED).

Après s’être connecté au réseau NRTK GNSS Orphéon Paul Fleck déclare : «Nous avons obtenu la précision de 2 cm dont nous avions besoin pour notre véhicule de test Ford Fusion sans conducteur, lorsque nous utilisions le réseau NRTK».

« L’équipe de Géodata nous a bien aidé dans le paramétrage de la configuration du réseau afin que nous puissions recevoir correctement les facteurs de correction ».

Precise Positioning of Things

Concept PPoT

Grace au développement des technologies et à l’apparition de l’Internet des Objets (IoT : Internet Of Things) leur permettant de communiquer, il est apparu évident que nous avions maintenant besoin de guider ou localiser ces objets connectés avec précision.

Une partie des objets connectés sont fixes et ne changent pas de place, mais une très grande quantité de ces objets nous accompagnent dans nos déplacements ou sont simplement en mouvement. …. lire la suite

Nos clients ne s’y trompent pas, chaque jour plus nombreux, ils nous confirment leur confiance et nous les en remercions.

null

Découvrir nos services et nos offres

(cliquer sur le lien pour ouvrir la page)

Nous contacter

 

Orphéon with the autonomous cars

 

The market for autonomous vehicles develops at high speed. Cars and equipment manufacturers but also new incoming like the web giants are multiply their projects.

Different technologies need to be used (cameras, LIDAR, inertial units, GNSS positioning …) all to ensure accurate steering and when it’s about accuracy, Geodata Diffusion has a say.

And that’s why on February 22nd we were at Le Castellet in the Paul Ricard circuit alongside Dataspeed that showed his driverless car in action mounted with the « Dataspeed’s ADAS Kit ». Dataspeed’s ADAS Kit forms the base for a driverless development vehicle. This technology allows car companies, automotive suppliers, and universities to create their own driverless car solutions and save time in the development process.

null

« We started out using differential GPS at Paul Ricard, but found we needed more accurate positioning using NRTK » stated Paul Fleck, Président and CEO of Dataspeed Inc. (Michigan, USA). « We got the accuracy we needed for our Driverless Ford Fusion test vehicle when we used NRTK, accuracy to within 2cm », « The team at Geodata were very helpful in getting the network setup so we could receive the correction factors too ».