Géo positionnement des Drones

Les drones (unmanned aerial vehicle : UAV) permettent de voler en altitude et de faire des relevés extrêmement précis sur un grand nombre de paramètres. En l’espace de 15 minutes de vol le drone est capable de parcourir de grandes distances et d’effectuer des relevés avec une précision du centimètre.

Des missions variées

Travailler sur des relevés topographiques de zones couvrants plusieurs hectares se fait très rapidement comparé par exemple à des opérateurs ou des géomètres qui doivent se déplacer à pied avec leur matériel de mesure lourds et ainsi effectuer des centaines, voir, des milliers de mesures .
De plus le drone permet d’effectuer des relevés dans des zones dangereuses et ainsi éviter à des personnes de s’exposer à ces dangers, cela peut-être le cas sur des carrières en présence d’engins de chantier ou même dans des zones instables comme dans des glissements de terrains, ce qui permet de leur attribuer des missions professionnelles de plus en plus variées notamment dans les SIG.
La position naturelle donnée par un GPS tout seul, donne une bonne idée l’endroit où celui-ci se trouve à quelques mètres près, mais n’est pas assez précise pour permettre un travail de précision.
Le Drone se déplaçant constamment tout au long du travail effectué, des corrections doivent lui parvenir de façon continue. Il nécessite une correction pour que sa précision soit augmentée et utilisable dans les nouvelles missions. La qualité du travail obtenu dépend de la précision de ces corrections qui elles même dépendent des différentes technologies disponibles mais aussi de la qualité de réception de ces informations.

Des Drones utilisent désormais le réseau Orphéon

nullL’intégration de GPS RTK et d’unités inertielles de dernière génération combinées aux corrections GNSS générées via le réseau Orphéon permet une mise en œuvre rapide et un déploiement simplifié, puisqu’ils permettent de s’affranchir d’un second récepteur GNSS (base) sur l’ensemble du territoire.

Ces mêmes corrections, fournies en temps réel par le réseau Orphéon, permettent aussi de faciliter le traitement des données ou des images.  Les rapports professionnels générés sont aussi de meilleure qualité.

null

La précision

La précision obtenue permet de travailler dans un très grands nombre d’applications, telles que :

  • Architecture
  • BTP, Construction
  • Construction, inspection d’ouvrages
  • Calcul de volume (terrassement)
  • Thermométrie
  • Ortho photographie
  • Photogramétrie
  • Imagerie multispéctrales
  • Modélisation 3D
  • Gestion ou implantation de réseaux
  • Gestion de patrimoine urbain
  • Archéologie
  • Géologie
  • Secteur Pétrolier et énergie (relevé des lignes hautes tensions)
  • Transport (Ferroviaire)
  • Forestier
  • Agronomie
  • Agriculture de précision
  • Travaux de police

Un déploiement plus rapide

La grande précision que les réseaux GNSS RTK fournissent aux professionnels, permet de se positionner plus vite et plus précisément dans l’espace pour réaliser des levers de qualité en toute confiance mais aussi facilite et simplifie la gestion des chantiers ou des interventions sur le terrain.

En effet, la connexion au réseau Orphéon, vous évite d’avoir à investir et de devoir installer votre propre station de base mais aussi vous évite d’avoir à vous inquiéter avant et pendant votre chantier pour trouver un site sécurisé et suffisamment dégagé pour un fonctionnement optimum.

Une production optimisée

Grâce aux communications en GPRS, vous n’êtes pas limités par la portée des systèmes radio et vous n’avez pas à gérer des questions de fréquences ou d’interférence. Le temps ainsi gagné vous permet de multiplier les travaux et de vous concentrer sur votre production.

La correction de positionnement en temps réel, vous permet aussi d’exploiter les données recueillies directement et ainsi de vous affranchir du travail de post traitement.

L’optimisation des informations, données digitalisées ou bien les photos géo localisées ainsi collectées permet une meilleure préparation ou un meilleur contrôle des rendus ou bien encore la prise en compte et la traçabilité de besoins spécifiques en fonctions des différentes zones exploitées.

Le Plus Géodata

Avec une carte SIM flux étendu, votre carnet de terrain ou votre tablette connectée à internet, pour de la téléassistance, du téléchargement etc. (choix de la carte SIM)

Le choix d’une solution logicielle

En fonction de vos applications métier (Analyse du territoire, Inspection des infrastructures, Surveillance), il va être nécessaire de stocker et traiter l’ensemble de ces informations.  Ces logiciels dédiées et spécifiquement adaptées aux problématiques des Drones vous permettrons de gagner significativement du temps de calcul sur vos projets complexes (Modèles numériques de surface dense MNS,  modèles numériques de terrain MNT, détection des changements etc.)

 Une formation indispensable

L’usage d’un drone est très encadré par une législation stricte que peu de personnes connaissent. Cette législation permet d’encadrer l’utilisation des drones dans l’espace aérien pour éviter incidents graves & accidents, tout en définissant des règles spécifiques en fonction des catégories dont ils font partie. Il est donc indispensable de posséder le Brevet théorique de pilote ULM (auprès de la DGAC) et une Déclaration de niveau de compétences (DNC) reconnue par la DGAC. Il pourra donc exercer professionnellement le métier de télépilote de drones.

Vous pouvez vous renseigner auprès de la Fédération Professionnelle du Drone Civil

 Téléchargement de fichiers RINEX pour Post Traitement

Geodata propose, par l’intermédiaire d’une connexion Internet pour accéder à une interface Web, le téléchargement des fichiers RINEX nécessaires à l’amélioration de son positionnement par méthodes différentielles en temps différé, (post traitement).

En fonction du type de mesures réalisées, fixes ou mobiles, plusieurs solutions de post traitement sont alors envisageables par rapport à une station permanente physique ou bien par rapport à une station virtuelle créée à partir de plusieurs stations physiques .

par rapport aux stations permanentes physiques

  • Méthode PPK : Post processing Kenematic pour rover mobile
  • Méthode PPS : Post processing Static pour rover fixe

par rapport à une station virtuelle

  • Méthode N-PPK : Network Post processing Kenematic pour rover mobile
  • Méthode N-PPK : Network Post processing Kenematic pour rover fixe

Nous proposons une offre sous forme de différents Forfaits horaires* adaptés à vos différents besoins. (*valables 12 mois à compter de la date de souscription).

N’hésitez pas à nous contacter pour toute information supplémentaire.

Post-traitement et fichiers RINEX du réseau Orphéon

(Accéder à la page)