L’autoguidage GPS au service de l’agriculture de précision

nullLe réseau Orphéon accompagne depuis de nombreuses années un nombre sans cesse grandissant d'agriculteurs et de professionnels exigeants satisfaits par la qualité de nos services.

L’agriculture de précision consiste à utiliser le positionnement GPS augmenté, pour conduire les bonnes pratiques agronomiques à l’intérieur de chaque parcelle, c’est-à-dire à apporter à une culture donnée les bonnes doses d’intrants à chaque endroit et à chaque instant pour réduire les coûts d’opération tout en maximisant les résultats.

Le réseau Orphéon vous accompagne dans vos travaux multiples tout au long de l’année, au fil des saisons.

Optimiser les passages en limitant les recouvrements

Il s’agit concrètement et dans un premier temps de mettre à profit l’autoguidage GPS afin d’optimiser les opérations de travail du sol, de semis, d’épandage et de récolte en minimisant les recouvrements entre passages permettant par là même d’optimiser le temps machine, la consommation de carburant, l’usure des outils ou encore la masse salariale.

Travailler en toutes conditions de visibilité

Possibilité de travailler de jour de nuit, par temps de brouillard etc. en focalisant son attention sur l’outil de guidage GPS et non plus sur la conduite.

Travailler en planche

Le couplage et la largeur des outils devenant de plus en plus important au détriment de la maniabilité de l’attelage en bout de rang, un positionnement précis dans le temps, c’est-à-dire sans dérive permet de travailler en planche en minimisant au maximum de fastidieuses manœuvres.

Coupure de sections et coupure de tronçons

La gestion automatique des coupures de sections devient possible sur votre pulvérisateur, distributeur d’engrais solide, semoir à céréales ou semoir monograine.

De la sorte, les recroisements ainsi que la distribution hors des limites du champ devient possible, permettant de substantielles économies.

Modulation de dose

Appliquer la bonne dose au bon endroit en prenant en compte l’hétérogénéité de la parcelle pour des économies encore plus importantes.

La modulation automatique des semences, engrais et produits phytosanitaires devient possible en utilisant des cartes de préconisation (cartes de rendement, d’analyse de sol, FARMSTAR) ou des capteurs embarqués (de type YARA par exemple).

Réintervenir sur le rang

Le positionnement de précision permet de réintervenir sur le rang tout en préservant vos plans, pour de nouvelles pratiques culturales comme le strip-till ou le désherbinage. La localisation des engrais est alors possible.

Gérer des bandes de roulement

Dans le même ordre d’idée, être capable de « toujours rouler au même endroit » permet de maîtriser le tassement des sols et permettre aux plantes de mieux s’enraciner et au sol de mieux absorber les intrants en limitant les phénomènes de ruissellement.

Mettre en place des automatismes de bout de rang

Les automatismes de bout de rang deviennent possibles comme le demi-tour automatique couplé au relevage de certains outils traînés comme les semoirs ou à certains contrôles très spécifiques des outils utilisés (arrêt des disques d’un épandeur d’engrais dans les zones de fourrière etc.).

Contrôler parfaitement les tâches réalisées

La documentation précise du travail effectuée (quelle dose à quel endroit et à quel moment) devient possible, notamment dans un contexte réglementaire de plus en plus contraignant ainsi que dans le cadre de travaux réalisés en prestations de manière à facturer au client le travail réalisé.

Enfin, ces approches technico-économiques sont complétées par des notions plus suggestives mais très importantes comme le confort du chauffeur, la qualité du travail ainsi que le meilleur respect de l’environnement.

Des corrections pas seulement pour le guidage (Suite)