Questions Précision et Référencement

null

Vous trouverez dans cette FAQ les réponses aux questions les plus courantes à propos de l’utilisation pratique d’Orphéon, son fonctionnement, son infrastructure. Pour apporter toujours plus de réponses à nos abonnés sur le terrain, la FAQ évolue et s’enrichit régulièrement de nouvelles réponses.

Cliquez sur une question pour afficher la réponse

Retour aux  Questions Générales

Questions au sujet de la Réception et Paramétrage ?

 

Quelle est la précision du réseau Orphéon ?

Dans votre pratique professionnelle, pour répondre à vos missions et vos obligations, vous pouvez compter sur les connaissances, le savoir-faire, la précision centimétrique et la répétabilité qu’apporte le réseau Orphéon.

La grande précision que le réseau GNSS RTK Orphéon fourni aux professionnels de Topographie, permet de de réaliser des levers de qualité en toute confiance mais aussi facilite et simplifie la gestion des chantiers ou des interventions sur le terrain.

La précision du positionnement avec Orphéon est centimétrique pour un écart type de 1σ :

  • Comprise entre 1 et 2 centimètres en planimétrie,
  • Comprise entre 2 et 3 cm en altimétrie.

Dans différentes thèses sur les « TRAVAUX TOPOGRAPHIQUES » il est mis en évidence que l’utilisation d’un « GPS temps réel » est suffisante pour la réalisation de travaux topographiques de classe de précision 10 cm au sens de l’arrêté du 16 septembre 2003 (Classe A), uniquement dans les limites d’utilisation du matériel (attention à l’environnement proche) et la limite de mise en œuvre des méthodes du levé (voir nos recommandations phase terrain ci-dessous).

Télécharger la fiche technique

Référencement du réseau ?

 

Mise en référence et contrôle externe du réseau

La mise en référence des sites et la surveillance de leur stabilité est assurées par le RENAG, Observatoire National, mettant en oeuvre et utilisant les mesures GPS continues à des fins scientifiques telles que : mesure des faibles déformations crustales, étude du contenu en vapeur d’eau de l’atmosphère, étude de la surcharge océanique et hydrostatique ou encore étude des mouvements gravitaires.

Géodata Diffusion est partenaire privé du RENAG (voir site du RENAG)

Procédure de mise en station

Après la mise en place définitive d’une station de référence sur un nouveau site ou bien après une maintenance, nous obtenons une première positions approximative de ce site par observations sur une durée minimum de 72 heures. Cette durée permet d’obtenir les premières coordonnées du site. Puis ces observations sont conduites sur un mois afin d’acquérir les séries temporelles qui serviront au calcul de la position grâce au logiciel GNSS Bernese : logiciel de traitement de données multi-GNSS scientifique de haute précision développé à l’ Institut astronomique de l’Université de Berne ( AIUB ).

L’ensemble des sites est mis en référence dans le RGF93 via une procédure « état de l’art » à partir des stations du RGP (Réseau GNSS permanent). Nous obtenons alors la position et les coordonnées tridimensionnelles précises du site que nous pouvons alors intégrer au réseau pour délivrer les services de corrections.

Auto-contrôle et surveillance

Au quotidien, nous assurons la surveillance 24h/24, toute l’année, du positionnement de chacune de nos stations de référence à l’aide d’outils de monitoring intégrés dans nos plateformes de calcul de corrections (Spider et/ou TPP).

Le suivi de chacune des stations de référence est ensuite assuré à échéance régulière afin de contrôler la stabilité des sites. Des procédures de contrôle qualité interne sont assurées régulièrement.

Sur le terrain, nous contrôlons et comparons régulièrement les corrections obtenues du réseau en nous positionnant avec un récepteur GNSS mobile, comme le feraient nos clients, sur des points connus tels que les bornes IGN dont les coordonnées tridimensionnelles sont connues avec précision.

Alertes automatiques

L’ensemble du réseau est surveillé 24h/24 et des alertes sont envoyées en temps réels à notre support technique dès lors qu’un mouvement ou décalage d’une station de référence est observé par le système. Notre équipe est alors en mesure d’intervenir afin de s’assurer de maintenir une qualité de service constant dans le temps.

 

Quels paramètres LAMBERT et modèle Géoïde  ?

En France métropolitaine et continentale, le système géodésique légal est le RGF93v2 qui correspond au système ETRF2000 époque 2009.0. L’ensemble des coordonnées de nos stations sont définies dans ce système. L’ellipsoïde associée est GRS80.

La projection légale est la projection conique conforme Lambert 93 9 zones. Chacune de ces zones couvrent une bande en latitude de 2°. Les intitulées des 9 zones sont :
CC42 / CC43 / CC44 / CC45 / CC46 / CC47 / CC48 / CC49 / CC50. « CC » pour conique conforme suivi de la valeur du parallèle central de la zone. Par exemple, CC48 couvre une bande en latitude allant du parallèle 47°N au parallèle 49°N. La définition de ces 9 zones assurent un recouvrement de 1° entre chaque zone.

Les paramètres de ces projections sont :

– Latitude origine : 42/43/…/50 suivant la zone considérée
– Parallèle automécoïque 1 : Latitude origine – 0.75°
– Parallèle automécoïque 2 : Latitude origine + 0.75°
– Méridien origine : 3°E
– Coordonnées origine : 1 700 000 E ; (1 000 000 x (Latitude origine – 41°)) + 200 000 N

En matière d’altimétrie, le système légal est l’IGN69, un système d’altitudes normales. La grille de transformation Hauteurs ellipsoïdale –> Altitude normale est RAF09.

Cette grille est une version améliorée du quasi-géoïde QGF98. Cette grille est disponible au format ASCII à : http://geodesie.ign.fr/contenu/fichiers/documentation/grilles/metropole/RAF09.mnt .
Cette même grille est disponible au format Trimble (ggf) à :  http://www.trimble.com/globalTRLTAB.asp?Nav=Collection-71 .

La Mesure
Recommandations phase de terrain

 

  • Contrôle du matériel de mesure (Version de firmware des équipements GNSS, état de la canne, de la bulle, paramétrage et configuration conformes)
  • Allumer le mobile et se placer sur un point dégagé
  • S’assurer de la bonne connexion internet et de la stabilité du service
  • Se connecter aux services de corrections temps réel
  • Démarrer une première session d’initialisation (8 minutes sans sauts de cycles pour 6 satellites étant une
    valeur minimale recommandée assez répandue) pour la fixation ultérieure des ambiguïtés entières
  •  Centrer, buller, vérifier la hauteur d’antenne et sa stabilité
  • Effectuer les travaux de mesure en s’assurant des conditions de mesure GNSS : nombre suffisant de
    satellites, GDOP < 3 – 4, SNR > 50 (sur L1) ou 40 (sur L2)
  • En cas d’avertissement de coupure par le récepteur ou en cas de lever dans un lieu propice aux coupures
    de signal (près des arbres, des bâtiments, etc.), refaire une session d’initialisation
  • Réoccuper le premier point en fin de lever
  • Réoccuper au moins une fois les points importants au bout de 20 minutes au moins (cf. fiche contrôle)
  • Occupation de tous les points connus en coordonnées (RBF, NGF) (cf. fiche contrôle)

Vous trouverez également un article paru dans XYZ sur le sujet Le positionnement statique temps-réel par “filtrage et moyenne de positions NRTK” , Lire l’article 

 

Cette méthode de mesure permet de s’assurer de la qualité des points relevés..

Exemple d’auto contrôle sur une borne IGN  ?

Dans nos recommandations pour la mesure en phase de terrain, nous préconisons l’occupation de tous les points connus en coordonnées (RBF, NGF) .

Pour connaitre ces points à proximité de votre chantier, l’IGN met à votre disposition la localisation des ses bornes ainsi qu’une foule d’informations très utiles pour toute la France, Accès au site de l’IGN  (cliquer pour ouvrir le lien)

null

Chez Geodata Diffusion, nous utilisions également ces bornes afin de contrôler régulièrement que les corrections que nous délivrons à travers le réseau Orphéon respectent les spécifications que nous annonçons.

Le 26 Octobre 2018 par exemple,

Nous nous sommes rendu dans la région de Lorient (56) afin de contrôler les corrections du réseau Orphéon et vérifier les écarts potentiels entre les données de trois bornes IGN et les positions obtenues sur le terrain (localisées sur la carte ci-dessus).

Pour chacun des sites, nous avons édité la fiche Géodésique de l’IGN et nous procédons à des relevés de la manière suivante :

  • Mise en route du matériel de mesure et première session d’initialisation d’au moins 8 minutes.
  • Enregistrement de 6 levers à partir des 6 points de montage délivrés en GG et Full GNSS. Attention le paramétrage correct du matériel est essentiel et doit correspondre à chacun des protocoles lié au point de montage sélectionné. Le risque est d’obtenir des résultats faussés avec des positions erronées (notamment en Z).
  • Chaque point est enregistré après au moins 60 secondes d’acquisition.
  • Nous faisons ensuite une acquisition de 30 minutes en mode naturel pour pouvoir ensuite effectuer un post-traitement de contrôle.
  • Nous vérifions une dernière fois nos mesures en enregistrant au moins un point supplémentaire avec un point de montage Full GNSS.

Résultats sur la borne de REDENE (56)

null

null

 

Décalage en Z de 10 cm lié au paramétrage ?

En cas du mauvais choix du point de montage :

Si le point de montage que vous avez paramétré dans votre équipement ne correspond pas avec le mode de fonctionnement que vous avez configuré dans votre équipement soit :
  • Vous ne parviendrez pas à vous connecter à nos serveurs et donc vous n’arriverez pas à obtenir de correction. Vous n’aurez donc pas la précision attendue. Votre position restera en mode naturel ou flottant (sans correction) le matériel ne parvenant pas à fixer les ambiguïtés. Sur l’application Smartphone, le symbole localisant votre équipement sera en rouge.
  • Vous parviendrez à vous connecter à nos serveurs mais les corrections que vous obtiendrez seront mal interprétées par votre équipement. Vous n’aurez donc pas la précision attendue. Sur l’application Smartphone, votre position sera apparemment fixée (avec correction), le symbole localisant votre équipement sera en vert.

Il est donc essentiel que le paramétrage de votre équipement soit contrôlé pour faire correspondre le mode de correction attendu et configuré sur votre mobile avec les corrections délivrées par nos serveurs en fonction du point de montage que vous avez sélectionné.

Si vous changez de point de montage, contrôlez que vous avez aussi adapté la configuration de votre équipement pour que les 2 correspondent bien.

Recommandations d’auto Contrôle

Dans nos recommandations pour la mesure en phase de terrain, nous préconisons l’occupation de tous les points connus en coordonnées (RBF, NGF) .

Pour connaitre ces points à proximité de votre chantier, l’IGN met à votre disposition la localisation des ses bornes ainsi qu’une foule d’informations très utiles pour toute la France, Accès au site de l’IGN  (cliquer pour ouvrir le lien)

null

  • Contrôle du matériel de mesure (Version de firmware des équipements GNSS, état de la canne, de la bulle, paramétrage et configuration conformes)
  • Allumer le mobile et se placer sur un point dégagé
  • S’assurer de la bonne connexion internet et de la stabilité du service
  • Se connecter aux services de corrections temps réel
  • Démarrer une première session d’initialisation (8 minutes sans sauts de cycles pour 6 satellites étant une
    valeur minimale recommandée assez répandue) pour la fixation ultérieure des ambiguïtés entières
  •  Centrer, buller, vérifier la hauteur d’antenne et sa stabilité
  • Effectuer les travaux de mesure en s’assurant des conditions de mesure GNSS : nombre suffisant de
    satellites, GDOP < 3 – 4, SNR > 50 (sur L1) ou 40 (sur L2)
  • En cas d’avertissement de coupure par le récepteur ou en cas de lever dans un lieu propice aux coupures
    de signal (près des arbres, des bâtiments, etc.), refaire une session d’initialisation
  • Réoccuper le premier point en fin de lever
  • Réoccuper au moins une fois les points importants au bout de 20 minutes au moins (cf. fiche contrôle)
  • Occupation de tous les points connus en coordonnées (RBF, NGF) (cf. fiche contrôle)

Vous trouverez également un article paru dans XYZ sur le sujet Le positionnement statique temps-réel par “filtrage et moyenne de positions NRTK” , Lire l’article 

En savoir plus :

Contactez notre Service Technique qui vous apportera une aide concrète et vous guidera pas à pas.

Le Full GNSS pour quoi faire ?

Pour rappel, afin de pouvoir se positionner à quelques centimètres près, un mobile GPS/GNSS doit pouvoir :

  • effectuer des mesures de phase non bruitées sur au moins 5 satellites bien répartis dans l’espace,
  • et recevoir des corrections différentielles sur ces mêmes 5 satellites.

Ajouter 2 constellations de satellites supplémentaires Galileo et BeiDou à ceux de la constellation GPS et Glonass permet ainsi d’augmenter la possibilité de recevoir un nombre de signaux suffisant et de meilleure qualité surtout dans les endroits difficiles.

En effet, en milieu urbain, les murs des bâtiments ou les arbres créent des masques qui limitent le nombre de satellites visibles mais créent également des « échos » (multitrajets) qui perturbent le calcul de positionnement du matériel. Le nombre de satellites visibles à donc toujours été un enjeu important pour un positionnement de qualité.

Quels avantages pour vous au quotidien ?

50% de satellites supplémentaires

L’ajout des satellites Galiléo et BeiDou aux satellites GPS et GLONASS permet d’accroitre significativement le nombre de satellites pouvant être observés en simultané par une antenne GNSS.

L’ajout des constellations GALILEO et BeiDou grâce au réseau Orphéon n’est pas un simple gadget, mais l’assurance d’une meilleure productivité au quotidien sur le terrain.

En effet, vous pouvez dès aujourd’hui compter en permanence sur une disponibilité constante d’au moins 6 satellites supplémentaires pour vous apporter de réels avantages :

Une qualité de positionnement accrue

  • Plus de satellites disponibles pour calculer sa position
  • Un positionnement précis même dans des environnements difficiles (canyons urbains par exemple ou sous une canopée)
  • Une fiabilité du positionnement améliorée
  • Un temps de fixation plus court

La zone de couverture la plus dense et la plus régulière de France

Un réseau multi-constellations

Avec ses 182 stations en France continentale, toutes  Full GNSS  soit : GPS, GLONASS , Galiléo et BeiDou avec une présence unique dans les Antilles Françaises.

null

Orphéon est le premier réseau Français multi-constellations de France.

En savoir plus :

Voir la page : Travailler dans des endroits difficiles

Contactez notre Service Technique qui vous apportera une aide concrète et vous guidera pas à pas.

Les corrections Galileo sont-elles déjà disponibles ?

Des constellations déjà opérationnelles aujourd’hui :

Pour GALILEO,

Ce sont actuellement entre 4 et 5 satellites fonctionnels qui sont disponibles en permanence pour votre positionnement et les corrections FULL GNSS du réseau.

null

Les seules corrections Galileo déjà disponibles en France

Bien sur, le système européen qui compte aujourd’hui 16 satellites en orbite, va continuer à se développer et s’étoffer avec le lancement prochain de 4 nouveaux satellites, mais déjà leur nombre permet de faire la différence et de travailler dans de meilleures conditions.

Pour BeiDou,

Ce sont aussi entre 1 et 4 satellites disponibles en permanence pour votre positionnement et les corrections FULL GNSS du réseau.

Multifréquences L1/L2 et L5

S’appuyant sur les fréquences L1 et L5 émises par les satellites afin de rendre le positionnement plus résistant aux interférences et aux réflexions de signaux, notamment dans un environnement urbain.

Tout a été pensé pour vous permettre de bénéficier d’une productivité accrue.

  • Corrections de précision centimétrique pour GPS GNSS
  • Utilisation des fréquences L1/L2 et L5
  • Temps réel, temps de convergeance très rapide
  • Un réseau RTK dense et homogène
  • Une implantation régulière et géometrique sur l’ensemble du territoire
  • Une infrastructure pensée pour la performance des services
  • Des installations très sécurisées
  • Une couverture nationale et Antilles
  • Une référence pour les professionnels
  • Précision, Stabilité, Disponibilité, Répétabilité
  • Des applications de plus en plus variées

Pour vous, sur le terrain 6 satellites supplémentaires,

Sur le terrain, vous pouvez donc compter en permanence sur une disponibilité constante d’au moins 6 satellites supplémentaires.

Le cumule de ces 2 constellations supplémentaires font aujourd’hui une réelle différence pour votre productivité.

Il n’est donc pas besoin d’attendre 2020 pour tirer le meilleur partie de vos équipements Full GNSS.

Profitez dès à présent des corrections FULL GNSS disponibles sur la totalité du territoire et aux Antilles françaises.

Comment profiter des nouveaux services Full GNSS ?

Déja abonné ?

Connectez-vous dès aujourd’hui à nos services temps réel depuis votre mobile compatible GNSS avec vos paramètres de connexion utilisateur habituels (identifiant et mot de passe) et sélectionnez un de nos points de montage Full GNSS estampillé « FULL ».

Paramétrage :

  • DNS : ntrip.reseau-orpheon.fr
  • Port : 8500
  • Point de montage * : VRS_RTCM-MSM_FULL  ou  i-Max_RTCM-MSM_FULL

* au choix en fonction de votre matériel

 

Contactez notre Service Technique qui vous apportera une aide concrète et vous guidera pas à pas.

Mon Abonnement est-il Full GNSS ?

Depuis le 12 octobre 2017, Géodata Diffusion propose des corrections temps réel GNSS compatibles avec les constellations GPS, GLONASS, Galiléo et BeiDou.

Pour le même Prix

Les abonnements GPS+Glonass sont devenus Full GNSS    !

Vous bénéficiez désormais, sans augmentation de tarif, d’un abonnement illimité GPS + GLONASS + Galiléo + BeiDou en plus de nos nouveaux services en ligne Post-Traitement & Téléchargement de RINEX, que votre abonnement soit : Local, Départemental, Régional ou National.

Avec votre abonnement Orphéon, vous avez donc accès à :

  • Un service illimité de corrections centimétriques temps réel Full GNSS
  • Un service en ligne de Post-Traitement de RINEX  Full GNSS
  • Un service en ligne de Téléchargement de RINEX Full GNSS
  • Une plateforme Web permettant d’accéder à votre compte, vos souscriptions et à l’état du réseau Orphéon
  • Une application Smartphone offrant les mêmes fonctions que la plateforme Web

Comment profiter des nouveaux services Full GNSS ?

Connectez-vous à nos services temps réel depuis votre mobile GNSS avec vos paramètres de connexion utilisateur habituels (identifiant et mot de passe) et sélectionnez un de nos points de montage Full GNSS estampillé « FULL ».

Paramétrage :

  • DNS : ntrip.reseau-orpheon.fr
  • Port : 8500
  • Point de montage * : VRS_RTCM-MSM_FULL  ou  i-Max_RTCM-MSM_FULL

* au choix en fonction de votre matériel

30% de Remise pour faire évoluer votre Forfait vers un abonnement

Vous avez souscrit à un forfait horaire temps réel, bénéficiez d’une remise à hauteur de 30% de la valeur de votre forfait actuel pour toute souscription à un abonnement illimité et bénéficiez  de l’application Web de  Post-traitement & Téléchargement de RINEX en plus des corrections temps réel Full GNSS tels que décrits ci-dessus.

En fonction de votre spécialité, rapprochez-vous sans hésiter de votre distributeur habituel (Trouver votre distributeur Orphéon), il saura, mieux que personne, vous répondre et vous accompagner dans vos projets.

Comment profiter des nouveaux services Full GNSS  ?

Depuis le 12 octobre 2017, Géodata Diffusion propose des corrections temps réel GNSS compatibles avec les constellations GPS, GLONASS, Galiléo et BeiDou.

Pour le même Prix

Les abonnements GPS+Glonass sont devenus Full GNSS    !

Vous bénéficiez désormais, sans augmentation de tarif, d’un abonnement illimité GPS + GLONASS + Galiléo + BeiDou en plus de nos nouveaux services en ligne Post-Traitement & Téléchargement de RINEX, que votre abonnement soit : Local, Départemental, Régional ou National.

Avec votre abonnement Orphéon, vous avez donc accès à :

  • Un service illimité de corrections centimétriques temps réel Full GNSS
  • Un service en ligne de Post-Traitement de RINEX  Full GNSS
  • Un service en ligne de Téléchargement de RINEX Full GNSS
  • Une plateforme Web permettant d’accéder à votre compte, vos souscriptions et à l’état du réseau Orphéon
  • Une application Smartphone offrant les mêmes fonctions que la plateforme Web

Comment profiter des nouveaux services Full GNSS ?

Connectez-vous à nos services temps réel depuis votre mobile GNSS avec vos paramètres de connexion utilisateur habituels (identifiant et mot de passe) et sélectionnez un de nos points de montage Full GNSS estampillé « FULL ».

Paramétrage :

  • DNS : ntrip.reseau-orpheon.fr
  • Port : 8500
  • Point de montage * : VRS_RTCM-MSM_FULL  ou  i-Max_RTCM-MSM_FULL

* au choix en fonction de votre matériel

30% de Remise pour faire évoluer votre Forfait vers un abonnement

Vous avez souscrit à un forfait horaire temps réel, bénéficiez d’une remise à hauteur de 30% de la valeur de votre forfait actuel pour toute souscription à un abonnement illimité et bénéficiez  de l’application Web de  Post-traitement & Téléchargement de RINEX en plus des corrections temps réel Full GNSS tels que décrits ci-dessus.

En fonction de votre spécialité, rapprochez-vous sans hésiter de votre distributeur habituel (Trouver votre distributeur Orphéon), il saura, mieux que personne, vous répondre et vous accompagner dans vos projets.

Retour aux  Questions Générales