Transmission Radio versus GSM

La transmission des corrections RTK en temps réel vers le tracteur peut se faire de deux manières : soit par radio ou bien la solution retenue et proposée depuis des années par Géodata Diffusion, par téléphonie mobile (signal GPRS). Le choix du type de transmission n’a pas d’impact sur la précision des corrections mais uniquement sur leur disponibilité.

La transmission par radio

a connu un essor important lié à la multiplication de balises individuelles implantées localement dans certaines concessions, dans certaines coopératives ou d’initiatives individuelles. Cette technologie qui a fait ses preuves, présente de nombreux avantages comme par exemple un temps d’initialisation dès la mise sous tension et une redevance annuelle modérée. Toutefois, dans son principe de fonctionnement, les corrections RTK radio ne permettent de se connecter qu’à une seule base à la fois (pas de mode réseau) avec une limite de portée d’environ 20km. Il est à noter que le l’autoguidage installé dans le tracteur doit être de même marque que la base émettrice. Ces points peuvent être déterminants en cas de changement de zone de travail ou de matériel.

La transmission par téléphonie mobile GPRS

(modem 3G par exemple) a maintenant fait ses preuves avec un taux de couverture du territoire national de près de 99%. Elle est en train, progressivement, de supplanter la transmission radio grâce, notamment, aux services supplémentaires qu’elle autorise :

  • couverture du territoire national de près de 99%
  • en plus des services de corrections RTK Orphéon
  • la téléassistance à distance*,
  • la télématique*,
  • le téléchargement*,

(*services proposés par les constructeurs, en plus d’un abonnement)

Internet désormais disponibles à bords (voir cartes SIM Flux Etendu). Les possibilités sont infinies pour répondre aux besoins de plus en plus importants des exploitations. Cette technologie est compatible avec toutes les marques de matériel. Ainsi différents modes de fonctionnement sont possibles, en mono-station ou encore en mode réseau ce qui permet une modularité des redevances et autorise les changements de zones de travail à tous moments.

Test réalisés par Arvalis (Institut du végétal), avec un roulage de 100 heures : les corrections sont disponibles à 99,5 % du temps en RTCM3 comme en CMR+. 2 minutes de coupures en cumulé sur une journée de 8 heures constatées.

    null   null

  (Perspectives agricoles n°409 de Mars 2014).

Le Plus Géodata :

Géodata vous propose des cartes multi usages Flux Etendu qui permettent aussi bien de se connecter au serveur pour obtenir des corrections de géo positionnement, que d’utiliser des nouveaux services de type téléassistance à distance, télématique ou bien faire du téléchargement de cartes de préconisation, de plans ou autres en fonction des services que vous aurez souscrits auprès des différents prestataires et des capacités du matériel utilisé.

Nouveaux Horizons en Agriculture:

La transformation digitale conquière de nouveaux terrains, dans les villes, mais aussi… dans nos champs. La transformation de la ferme de demain continue. Elle regorgera de capteurs et d’objets connectés, cultivateur ou l’exploitant aura son tableau de bord accessible via smartphone dans la poche et sera capable de faire tourner des algorithmes prédictifs sur les données collectées pour l’aider dans son travail au jour le jour et pour la prise de décision.

Avec l’arrivée d’équipements de relevé SIG, des robots de binage ou de traitements, des drones et la gestion connectée de l’exploitation, l’agriculture d’aujourd’hui est à la pointe des avancées à la fois techniques et environnementales.

null   Choix de la carte SIM (Suite)