Chacun des sites d'accueil des stations de référence du réseau Orphéon est sélectionné avec la plus grande attention et doit respecter des critères permettant la stabilité et la meilleure réception des signaux satellitaires. Les bâtiments sur lesquels sont arrimés les mats d’antennes ont été retenus avant tout sur des critères de stabilité.

Dans la sélection de nos sites d’accueil, aucune structure métallique (comme des hangars) ni aucun bâtiment de grande hauteur ou soumis à de trop fortes contraintes mécanique (comme des silos) .

Des conventions d’occupation sont passées avec les occupants du domaine afin d’assurer la pérennité des installations et les conditions d’accès pour raisons de maintenance.

Chacune des 192 stations de référence GNSS est installée sur un bâtiment offrant une parfaite visibilité sur le ciel. De telle façon qu’aucun obstacle ne vienne s’intercaler entre un satellite à plus de 10° au-dessus de l’horizon et l’antenne, et qu’aucun obstacle ne puisse servir de source à un multitrajet.

Chiffres-clés

90% des sites sont des bâtiments publics, garantissant la pérennité des conventions d’occupation.

Une implantation géométrique très régulière sans équivalent en France.

Le choix de l’implantation des antennes s’est fait de manière réfléchie et programmée afin de couvrir le territoire de manière optimum avec une densité et une régularité géométrique.

Le maillage complet a ainsi été planifié pour que les stations de références soient positionnées précisément pour créer des alignements sur la totalité du territoire. 

null

Quelle que soit votre position, la distance de la station de référence la plus proche, n’est jamais à plus de 30 km.

Avec le réseau Orphéon, vous travaillez avec une précision identique sur tout le territoire grâce à une répartition des stations homogène sur toutes les zones couvertes, 

Le réseau Orphéon se démarque ainsi notablement de ses concurrents qui multiplient le nombre de stations de référence à cause de leur l’implantation désordonnées sur le territoire et dont la couverture perd en homogénéité, laissant des distances parfois très grandes dans les mailles de leur réseau.

null

La disposition en réseau la plus régulière et géométrique sur l’ensemble du territoire pour créer un maillage régulier de 60 km et délivrer les corrections précises pour les constellations GPS, Glonass, Galiléo, Beidou.

Procédure de mise en station

Après la mise en place définitive d’une station de référence sur un nouveau site ou bien après une maintenance, nous obtenons une première position approximative de ce site par observations sur une durée minimum de 72 heures. Cette durée permet d’obtenir les premières coordonnées du site.

Puis ces observations sont conduites sur un mois afin d’acquérir les séries temporelles qui serviront au calcul de la position grâce au logiciel GNSS Bernese : logiciel de traitement de données multi-GNSS scientifique de haute précision développé à l’ Institut astronomique de l’Université de Berne ( AIUB ).

L’ensemble des sites est mis en référence dans le RGF93 via une procédure « état de l’art » à partir des stations du RGP (Réseau GNSS permanent). Nous obtenons alors la position et les coordonnées tridimensionnelles précises du site que nous pouvons alors intégrer au réseau pour délivrer les services de corrections.

 
  • Les stations permanentes ... (précédent)
  • Mise en référence et contrôles ... (suite)