Questions Réception et Paramétrage

null

Vous trouverez dans cette FAQ les réponses aux questions les plus courantes à propos de l’utilisation pratique d’Orphéon, son fonctionnement, son infrastructure. Pour apporter toujours plus de réponses à nos abonnés sur le terrain, la FAQ évolue et s’enrichit régulièrement de nouvelles réponses.

Cliquez sur une question pour afficher la réponse

 

Retour aux  Questions Générales

Questions au sujet de la Précision et du Référencement ?

Je ne reçois pas les corrections, que dois-je faire ?

1ere Configuration de mon matériel :

Pour la première configuration du matériel, il faut être attentif à 2 points importants

  1. La configuration de l’accès internet mobile de mon équipement via les paramètres de la carte SIM et du Modem.
  2. Assurez-vous que la réception de votre internet mobile est correcte sur votre zone de travail et que votre récepteur est correctement paramétré, notamment si vous travaillez avec des cartes d’opérateurs différents : Orange, SFR (APN correspondant à l’opérateur de la carte SIM).
  3. La configuration de l’application GPS via les paramètres NTRIP de mon abonnement.
  4. Assurez-vous que votre récepteur GNSS est correctement paramétré (Identifiant, Mot de passe, Adresse DNS,, point de montage). Le manuel constructeur de votre récepteur et le bon de livraison vous permettront de le paramétrer correctement.
  5. Assurez-vous d’être dans la zone de travail correspondant à la zone de travail que vous avez souscrit en cas d’abonnement local, départemental ou régional.

L’ensemble de ces paramètres sont décrits sur le bon de livraison qui vous à été envoyé par nos services. A l’aide du manuel d’utilisateur de votre équipement, suivez les instructions afin de configurer pas à pas l’ensemble des informations. N’hésitez pas à contacter votre distributeur qui maîtrise parfaitement ce type de configuration et vous aidera dans cet étape.

Mon matériel a déjà reçu des corrections du réseau Orphéon

Votre matériel a déjà été configuré correctement et vous avez déjà travailler en recevant les corrections du réseau Orphéon, mais vous ne parvenez pas à vous connecter.

Voici quelques points simples mais importants à vérifier .

  1. Assurez-vous que la réception de votre internet mobile est correcte sur votre zone de travail et que votre récepteur est correctement paramétré, notamment si vous travaillez avec des cartes d’opérateurs différents : Orange, SFR (APN correspondant à l’opérateur de la carte SIM).
  2. Assurez-vous que votre récepteur GNSS est correctement paramétré (Identifiant, Mot de passe, Adresse DNS,, point de montage) ou que ces paramètres n’ont pas été modifiés  surtout si vous partagez votre matériel en équipe avec d’autres utilisateurs. Le manuel constructeur de votre récepteur et le bon de livraison vous permettront de le paramétrer correctement.
  3. Assurez-vous d’être dans la zone de travail correspondant à la zone de travail que vous avez souscrit en cas d’abonnement local, départemental ou régional.
  4. Assurez-vous dans le cas d’un forfait horaire que celui-ci n’est pas arrivé à expiration et que vous disposez de crédit horaire.
  5. Assurez-vous q’un autre mobile n’est pas déjà connecté avec vos identifiant et mot de passe : utilisez l’application Smartphone ou bien allez sur le portail client pour visualiser si un mobile est déjà connecté au réseau.
En complément, nos équipes sont à votre écoute pour vous aider à vérifier et à régler votre récepteur.

En savoir plus :

Contactez notre Service Technique qui vous apportera une aide concrète et vous guidera pas à pas.

Vérifier la couverture internet mobile  ?

Afin de déterminer quelle est le niveau de couverture pour votre acces internet mobile de la zone sur laquelle vous souhaitez travailler, il existe deux sites officiels

1/ Le site de l’ARCEP :

Ce site vous permettra de déterminer la qualité de couverture d’une zone en fonction de l’opérateur sélectionné. La zone peut être recherchée par commune . Cela permet également de déterminer quel opérateur couvre le mieux la zone.
null

2/ le site de l’ANFR

Ce site permet de visualiser l’emplacement des antennes relais des opérateur de téléphone (entre-autre) Ce qui peut vous permettre de déterminer plus finement la qualité de couverture d’une zone en fonction de l’opérateur sélectionné et de la distance avec l’antenne relais. La zone peut être recherchée par commune.

null

Consulter l’état du réseau ?

Deux façons d’accéder simplement à l’état du réseau :

  • Soit à partir de l’application Smartphone
  • Soit via la plateforme Web

null1/ Avec votre smartphone

Pour accéder à ces informations partout où que vous soyez, Connectez-vous en flashant le QR-code ci-dessous correspondant à la plateforme dédiée sur laquelle votre GPS est habituellement connecté :

 Visualiser en direct l’état du réseau :  

null

Dans la partie haute du bandeau, nous indiquons l’état général, les perturbations éventuelles, les maintenances planifiées ou bien encore des informations utiles.

null

Téléchargement de l’applications :

Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder à plus d’informations sur notre applications Smartphone et à ses fonctionnalités.

null

Flaschez le QR code avec votre Smartphone pour accéder à la page de téléchargement de l’Apple Store ou Google Play. Une fois l’application téléchargée, Vous pouvez bénéficier d’informations complémentaires qui vous suivront partout sur le terrain.

null  null

2/ Etat du réseau via la plateforme Web :

En fonction de votre environnement de travail et de la plateforme habituelle sur laquelle votre GPS est connecté. Cette plateforme dédiée offre à tous nos clients, divers services complétant l’accès à vos corrections GNSS temps réel. Elle vous permet également de consulter librement :

  • L’état du réseau GNSS Orphéon
  • Vos informations personnelles
  • Les contrats que vous avez souscrit
  • L’historique de vos connexions
  • Le crédit restant sur votre forfait horaire

Retrouvez vos informations de connexion et connectez-vous à l’aide de votre identifiant et de votre mot de passe, sur l’une des plateformes suivantes :

Cette démarche s’inscrit dans une volonté d’améliorer la qualité de nos services et de simplifier nos échanges . Nous espérons que ces informations complémentaires vous satisferont .

Je travaille sur un site loin de toute station. Puis-je tout de même avoir un positionnement fiable avec Orphéon ?

Les stations permanentes n’ont pas de rayon d’action donné dans la mesure où le calcul se fait en réseau, avec une précision homogène en tout point du territoire. Concrètement, le système utilise un ensemble de plusieurs stations autour de vous pour créer une cellule, afin d’obtenir des données solides et cohérentes. Ainsi, que vous soyez à quelques mètres ou quelques kilomètres de la station la plus proche n’a pas d’impact sur la qualité de service.

null

Travailler en mode réseau au sein d’une cellule

En savoir plus :
Découvrez l’infrastructure du réseau

Problème d’internet mobile ou du Réseau ?

Lorsque l’on rencontre des problèmes de connexion au réseau il est essentiel de pouvoir déterminer la provenance de ces problèmes qui sont généralement liés à une des deux raisons suivantes :

Internet mobile :

Avant d’accéder aux serveurs du réseau Orphéon, votre mobile doit avant tout se connecter de façon stable à internet. Lorsque vous lancez une connexion, vous pouvez ainsi en fonction du comportement de votre matériel déterminer si le problème est lié à la connexion mobile lorsque par exemple :

  • Vous ne recevez aucun message d’erreur, votre mobile tente de se connecter sans effet. Votre demande d’authentification n’arrive pas jusqu’au serveurs Orphéon.
  • Les cessions de connexion sont courtes et s’enchaînent. Ce qui veut dire que la qualité de votre connexion internet mobile n’est pas bonne ou n’est pas stable.
  • Sur les rapports de connexion, le serveur indique le message : « Connection terminated by rover user »

Cela peut provenir de la distance avec l’antenne relais de l’opérateur de téléphonie (Orange, SFR ou autre). Cela peut provenir de la qualité du signal fournit par l’opérateur de téléphonie ; un signal trop faible ou haché ou bien des latences fluctuantes (temps de transferts des données). Vous pouvez essayer d’utiliser une carte SIM d’un autre opérateur.

Le réseau Orphéon :

  • Vous recevez des messages d’erreur ou de rejet liés a votre authentification ou des connexions multiples.
  • Sur l’application Smartphone Orphéon, plusieurs stations de référence Orphéon sont arrêtées (en rouge ou en bleu).
  • L’application  Smartphone Orphéon ne démarre plus ou vous ne pouvez pas atteindre la page internet du serveur Orpheon.

Cela peut provenir de plusieurs facteurs :

  • Vérifiez que votre abonnement ou forfait est toujours actif.
  • Vérifiez que vous n’êtes pas sorti de la zone de restriction de votre abonnement Local, Départemental ou Régional.
  • Vérifiez qu’un autre mobile n’est pas déjà connecté avec vos identifiants.
  • Vérifiez que le paramétrage de votre mobile correspond bien avec le point de montage que vous avez sélectionné.
  • Vérifiez le paramétrage concernant l’adresse IP a bien été renseignée avec une adresse DNS et non un adresse IP fixe du type 69.64.185.131 (Spider) ou 69.64.125.240 (TPP).

 

En savoir plus :

Contactez notre Service Technique qui vous apportera une aide concrète et vous guidera pas à pas.

Analyser sa connexion ?

A partir de notre plateforme Spider, il est possible de se connecter sur son compte client avec ses identifiants pour visualiser pour chacune de vos connexions:

  • les journaux détaillés
  • La trajectoire

null

Quel point de montage choisir ?

Le point de montage permet de choisir le type de flux de données qui va être échangé entre votre matériel et notre serveur, cela correspond à la fois au langage que le matériel va utiliser mais aussi à la méthode de calcul du positionnement qui va être utilisé.

Le choix du point de montage dépend donc de votre équipement, de sa marque, de ses capacités et du choix de la méthode de calcul du positionnement que vous allez utiliser. Chaque constructeur va privilégié un type de correction et le flux de données qui optimiseront les résultats de votre travail. Pour cela, certains grands constructeurs ont développé leur propre flux de données que nos serveurs sont en mesure de transmettre. Il existe également des flux de données standardisés et normalisés commun à tous les équipement et permettant d’obtenir les mêmes performances.

Sur nos bons de livraison, nous suggérons un ou plusieurs points de montage, afin que vous puissiez paramétrer correspondants à votre équipement, mais vous pouvez tout à fait librement choisir un point de montage différent disponible.

Dans la plupart  des cas l’ensemble des équipement vous permettent d’utiliser des points de montage type VRS (Virtual Reference Station)

Points de montages disponibles pour la Topographie:

  • VRS_RTCM-MSM_FULL (Tout matériel Full GNSS)
  • VRS_RTCM-3.0_GG (Tout matériel)
  • VRS_CMRx_GG (Matériel groupe Trimble)
  • i-Max_RTCM-MSM_FULL (Matériel groupe Hexagon Full GNSS)
  • i-Max_RTCM-3.0_GG (Matériel groupe Hexagon)

Points de montages disponibles pour l’Agriculture :

  • VRS_RTCM-MSM_FULL (Tout matériel Full GNSS)
  • VRS_RTCM-3.0_GG  (Tout matériel)
  • i-Max_RTCM-MSM_FULL (Matériel avec carte Novatel Full GNSS)
  • i-Max_RTCM-3.0_GG (Matériel avec carte Novatel)
  • Plus_pres_RTCM3_GG (Mono station tout matériel)
  • Plus_pres_CMRPlus_GG (Mono station matériel groupe Trimble)

En cas du mauvais choix du point de montage :

Si le point de montage que vous avez paramétré dans votre équipement ne correspond pas avec le mode de fonctionnement que vous avez configuré dans votre équipement soit :
  • Vous ne parviendrez pas à vous connecter à nos serveurs et donc vous n’arriverez pas à obtenir de correction. Vous n’aurez donc pas la précision attendue. Votre position restera en mode naturel ou flottant (sans correction) le matériel ne parvenant pas à fixer les ambiguïtés. Sur l’application Smartphone, le symbole localisant votre équipement sera en rouge.
  • Vous parviendrez à vous connecter à nos serveurs mais les corrections que vous obtiendrez seront mal interprétées par votre équipement. Vous n’aurez donc pas la précision attendue. Sur l’application Smartphone, votre position sera apparemment fixée (avec correction), le symbole localisant votre équipement sera en vert.

Il est donc essentiel que le paramétrage de votre équipement soit contrôlé pour faire correspondre le mode de correction attendu et configuré sur votre mobile avec les corrections délivrées par nos serveurs en fonction du point de montage que vous avez sélectionné.

Si vous changez de point de montage, contrôlez que vous avez aussi adapté la configuration de votre équipement pour que les 2 correspondent bien.

Le bon point de montage :

Lorsque le bon point de montage est sélectionné, le matériel fixe les ambiguïtés très rapidement, sur l’application smartphone le symbole localisant votre équipement sera une croix verte en mode réseau ou une croix bleu pour le mono-station.
En complément, nos équipes sont à votre écoute pour vous aider à vérifier et à régler votre récepteur.

En savoir plus :

Contactez notre Service Technique qui vous apportera une aide concrète et vous guidera pas à pas.

Quel Format de données choisir ?

Le format de transmission de données est déterminé par le choix du point de montage

Le point de montage permet de choisir le type de flux de données qui va être échangé entre votre matériel et notre serveur, cela correspond à la fois au langage que le matériel va utiliser mais aussi à la méthode de calcul du positionnement qui va être utilisé.

Le choix du point de montage dépend donc de votre équipement, de sa marque, de ses capacités et du choix de la méthode de calcul du positionnement que vous allez utiliser. Chaque constructeur va privilégié un type de correction et le flux de données qui optimiseront les résultats de votre travail. Pour cela, certains grands constructeurs ont développé leur propre flux de données que nos serveurs sont en mesure de transmettre. Il existe également des flux de données standardisés et normalisés commun à tous les équipement et permettant d’obtenir les mêmes performances.

Sur nos bons de livraison, nous suggérons un ou plusieurs points de montage, afin que vous puissiez paramétrer correspondants à votre équipement, mais vous pouvez tout à fait librement choisir un point de montage différent disponible.

Dans la plupart  des cas l’ensemble des équipement vous permettent d’utiliser des points de montage type VRS (Virtual Reference Station)

Format RTCM-2.x (DGPS)

Ce message est le moyen le plus courant d’envoyer des corrections de code de style DGPS pour GPS.

Format RTCM-3.1  ( RTK GPS Glonass)

Les versions 3.0 et 3.1 de RTCM se concentrent sur l’optimisation de l’utilisation de la bande passante [6], sur une intégrité supérieure [7] et sur la gestion des réseaux RTK

Format RTCM-3.x MSM (RTK Full GNSS)

Les formats des messages étaient auparavant limités aux bandes L1 et L2 et à un seul signal par bande, c’est pourquoi il est devenu nécessaire d’utiliser un nouveaux format de données universels en temps réel : le MSM ( pour Multiple Signal Message) qui est le nouveau concept de clé RTCM-3 permettant de présenter toutes les données d’observation GNSS sous forme générique.

La norme RTCM-3 MSM assure ainsi l’interopérabilité des données avec tous les récepteurs GNSS compatibles en transmettant les observations normalisées des signaux GPS + Glonass + Galileo + Beidou pour l’ensemble des fréquences L1/L2 et L5.

Points de montages disponibles pour la Topographie:

  • VRS_RTCM-MSM_FULL (Tout matériel Full GNSS)
  • VRS_RTCM-3.0_GG (Tout matériel)
  • VRS_CMRx_GG (Matériel groupe Trimble)
  • i-Max_RTCM-MSM_FULL (Matériel groupe Hexagon Full GNSS)
  • i-Max_RTCM-3.0_GG (Matériel groupe Hexagon)

Points de montages disponibles pour l’Agriculture :

  • VRS_RTCM-MSM_FULL (Tout matériel Full GNSS)
  • VRS_RTCM-3.0_GG  (Tout matériel)
  • i-Max_RTCM-MSM_FULL (Matériel avec carte Novatel Full GNSS)
  • i-Max_RTCM-3.0_GG (Matériel avec carte Novatel)
  • Plus_pres_RTCM3_GG (Mono station tout matériel)
  • Plus_pres_CMRPlus_GG (Mono station matériel groupe Trimble)

En cas du mauvais choix du point de montage :

Si le point de montage que vous avez paramétré dans votre équipement ne correspond pas avec le mode de fonctionnement que vous avez configuré dans votre équipement soit :
  • Vous ne parviendrez pas à vous connecter à nos serveurs et donc vous n’arriverez pas à obtenir de correction. Vous n’aurez donc pas la précision attendue. Votre position restera en mode naturel ou flottant (sans correction) le matériel ne parvenant pas à fixer les ambiguïtés. Sur l’application Smartphone, le symbole localisant votre équipement sera en rouge.
  • Vous parviendrez à vous connecter à nos serveurs mais les corrections que vous obtiendrez seront mal interprétées par votre équipement. Vous n’aurez donc pas la précision attendue. Sur l’application Smartphone, votre position sera apparemment fixée (avec correction), le symbole localisant votre équipement sera en vert.

Il est donc essentiel que le paramétrage de votre équipement soit contrôlé pour faire correspondre le mode de correction attendu et configuré sur votre mobile avec les corrections délivrées par nos serveurs en fonction du point de montage que vous avez sélectionné.

Si vous changez de point de montage, contrôlez que vous avez aussi adapté la configuration de votre équipement pour que les 2 correspondent bien.

Le bon point de montage :

Lorsque le bon point de montage est sélectionné, le matériel fixe les ambiguïtés très rapidement, sur l’application smartphone le symbole localisant votre équipement sera une croix verte en mode réseau ou une croix bleu pour le mono-station.
En complément, nos équipes sont à votre écoute pour vous aider à vérifier et à régler votre récepteur.

En savoir plus :

Contactez notre Service Technique qui vous apportera une aide concrète et vous guidera pas à pas.

Décalage en Z de 10 cm lié au paramétrage ?

En cas du mauvais choix du point de montage :

Si le point de montage que vous avez paramétré dans votre équipement ne correspond pas avec le mode de fonctionnement que vous avez configuré dans votre équipement soit :
  • Vous ne parviendrez pas à vous connecter à nos serveurs et donc vous n’arriverez pas à obtenir de correction. Vous n’aurez donc pas la précision attendue. Votre position restera en mode naturel ou flottant (sans correction) le matériel ne parvenant pas à fixer les ambiguïtés. Sur l’application Smartphone, le symbole localisant votre équipement sera en rouge.
  • Vous parviendrez à vous connecter à nos serveurs mais les corrections que vous obtiendrez seront mal interprétées par votre équipement. Vous n’aurez donc pas la précision attendue. Sur l’application Smartphone, votre position sera apparemment fixée (avec correction), le symbole localisant votre équipement sera en vert.

Il est donc essentiel que le paramétrage de votre équipement soit contrôlé pour faire correspondre le mode de correction attendu et configuré sur votre mobile avec les corrections délivrées par nos serveurs en fonction du point de montage que vous avez sélectionné.

Si vous changez de point de montage, contrôlez que vous avez aussi adapté la configuration de votre équipement pour que les 2 correspondent bien.

Recommandations d’auto Contrôle

Dans nos recommandations pour la mesure en phase de terrain, nous préconisons l’occupation de tous les points connus en coordonnées (RBF, NGF) .

Pour connaitre ces points à proximité de votre chantier, l’IGN met à votre disposition la localisation des ses bornes ainsi qu’une foule d’informations très utiles pour toute la France, Accès au site de l’IGN  (cliquer pour ouvrir le lien)

null

  • Contrôle du matériel de mesure (Version de firmware des équipements GNSS, état de la canne, de la bulle, paramétrage et configuration conformes)
  • Allumer le mobile et se placer sur un point dégagé
  • S’assurer de la bonne connexion internet et de la stabilité du service
  • Se connecter aux services de corrections temps réel
  • Démarrer une première session d’initialisation (8 minutes sans sauts de cycles pour 6 satellites étant une
    valeur minimale recommandée assez répandue) pour la fixation ultérieure des ambiguïtés entières
  •  Centrer, buller, vérifier la hauteur d’antenne et sa stabilité
  • Effectuer les travaux de mesure en s’assurant des conditions de mesure GNSS : nombre suffisant de
    satellites, GDOP < 3 – 4, SNR > 50 (sur L1) ou 40 (sur L2)
  • En cas d’avertissement de coupure par le récepteur ou en cas de lever dans un lieu propice aux coupures
    de signal (près des arbres, des bâtiments, etc.), refaire une session d’initialisation
  • Réoccuper le premier point en fin de lever
  • Réoccuper au moins une fois les points importants au bout de 20 minutes au moins (cf. fiche contrôle)
  • Occupation de tous les points connus en coordonnées (RBF, NGF) (cf. fiche contrôle)

Vous trouverez également un article paru dans XYZ sur le sujet Le positionnement statique temps-réel par “filtrage et moyenne de positions NRTK” , Lire l’article 

En savoir plus :

Contactez notre Service Technique qui vous apportera une aide concrète et vous guidera pas à pas.

Format RTCM-3 MSM ?

Un nouveau format pour le Full GNSS

Les formats des messages étaient auparavant limités aux bandes L1 et L2 et à un seul signal par bande, c’est pourquoi il est devenu nécessaire d’utiliser un nouveaux format de données universels en temps réel : le MSM ( pour Multiple Signal Message) qui est le nouveau concept de clé RTCM-3 permettant de présenter toutes les données d’observation GNSS sous forme générique.

Format RTCM-3.x MSM (RTK Full GNSS)

La norme RTCM-3 MSM assure ainsi l’interopérabilité des données avec tous les récepteurs GNSS compatibles en transmettant les observations normalisées des signaux GPS + Glonass + Galileo + Beidou pour l’ensemble des fréquences L1/L2 et L5.

Le format de transmission de données est déterminé par le choix du point de montage

Le point de montage permet de choisir le type de flux de données qui va être échangé entre votre matériel et notre serveur, cela correspond à la fois au langage que le matériel va utiliser mais aussi à la méthode de calcul du positionnement qui va être utilisé.

Le choix du point de montage dépend donc de votre équipement, de sa marque, de ses capacités et du choix de la méthode de calcul du positionnement que vous allez utiliser. Chaque constructeur va privilégié un type de correction et le flux de données qui optimiseront les résultats de votre travail. Pour cela, certains grands constructeurs ont développé leur propre flux de données que nos serveurs sont en mesure de transmettre. Il existe également des flux de données standardisés et normalisés commun à tous les équipement et permettant d’obtenir les mêmes performances.

Sur nos bons de livraison, nous suggérons un ou plusieurs points de montage, afin que vous puissiez paramétrer correspondants à votre équipement, mais vous pouvez tout à fait librement choisir un point de montage différent disponible.

Dans la plupart  des cas l’ensemble des équipement vous permettent d’utiliser des points de montage type VRS (Virtual Reference Station)

Format RTCM-2.x (DGPS)

Ce message est le moyen le plus courant d’envoyer des corrections de code de style DGPS pour GPS.

Format RTCM-3.1  ( RTK GPS Glonass)

Les versions 3.0 et 3.1 de RTCM se concentrent sur l’optimisation de l’utilisation de la bande passante [6], sur une intégrité supérieure [7] et sur la gestion des réseaux RTK

Corrections i-MAX, MAX, MAC, FKP, VRS ?

Dans le paramétrage de votre équipement qui va orienter votre choix de point de montage le choix du type de corrections va dépendre de votre matériel, des mesures que vous allez effectuer et des disponibilités de services.

MAC

A l’initiative de Leica Geosystelms et de GEO++ en 2001, première norme NRTK pour la correction de messages réseau qui permettraient de surmonter les problèmes des différentes approches existantes.  Concept basé sur la notion de maître et de mobile (Master Auxilary Concept) permettant au Mobile de recevoir les données brutes d’observations de la station Maître la plus proche afin d’effectuer ses calculs de corrections.

MAX

Ce format Leica Geosystems, est basé sur le principe d’utilisation d’une cellule de plusieurs stations de référence autour du mobile avec une station de référence (la plus proche). les corrections MAX contiennent toutes les informations de corrections de la cellule et fournissent un niveau maximal de précision et de fiabilité pour le mobile.

Ces corrections optimisent la bande passante nécessaire pour transmettre les corrections.

FKP

La méthode FKP, (Flächen-Korrektur-Parameter) la plus ancienne développée par Geo++, consiste dans le principe de transmissions d’un modèle d’erreurs calculées pour le lieu ou se trouve spécifiquement le mobile. Par la suite, le mobile calcule lui-même les corrections de la même manière qu’en VRS. En plus la correction d’une station de référence physique est utilisée en combinaison avec les FKP pour calculer les corrections individualisée pour la position du mobile.

Les corrections FKP sont transmises dans le format RTCM 2.3. Cette méthode qui fournit au mobile plus d’informations est gourmande en  bande passante et demande une qualité de communication stable.

i-MAX

Introduit par Leica Geosystems les corrections réseau RTK sont basées sur la position du mobile sont calculées à partir des informations relatives à une station maître virtuelle créée par calculs à proximité directe du mobile afin de réduire la longueur de la ligne de base et présenter un niveau d’erreur plus faible. La position de la station maître peut changer pour suivre les déplacements du mobile.

Corrections compatibles Full GNSS transmises au format RTCM-3 MSM

VRS

Avec la Station de Référence Virtuelle , concept introduit par Trimble, le récepteur mobile interprète et utilise les données de correction-réseau d’une base virtuelle comme s’il fonctionnait avec une seule station de base physique sur une très courte ligne de base, ce qui augmente considérablement la performance RTK. Il ne crée toutefois pas de vecteur virtuel.

Corrections compatibles Full GNSS transmises au format RTCM-3 MSM

Format RTCM-2.x (DGPS)

Ce message est le moyen le plus courant d’envoyer des corrections de code de style DGPS pour GPS ou  FKP

Format RTCM-3.1  ( RTK GPS Glonass)

Les versions 3.0 et 3.1 de RTCM se concentrent sur l’optimisation de l’utilisation de la bande passante [6], sur une intégrité supérieure [7] et sur la gestion des réseaux RTK

Format RTCM-3.x MSM (RTK Full GNSS)

La norme RTCM-3 MSM assure ainsi l’interopérabilité des données avec tous les récepteurs GNSS compatibles en transmettant les observations normalisées des signaux GPS + Glonass + Galileo + Beidou pour l’ensemble des fréquences L1/L2 et L5.

Les formats des messages étaient auparavant limités aux bandes L1 et L2 et à un seul signal par bande, c’est pourquoi il est devenu nécessaire d’utiliser un nouveaux format de données universels en temps réel : le MSM ( pour Multiple Signal Message) qui est le nouveau concept de clé RTCM-3 permettant de présenter toutes les données d’observation GNSS sous forme générique.

Comment vérifier les paramètres DNS pour ma connexion au réseau Orphéon ?

Nous avons remplacé les adresses IP par des adresses DNS (Domain Name System). Cette configuration est désormais le format standard du paramétrage  à effectuer sur les récepteurs GPS.

Ainsi lorsque nous basculons sur notre système de secours, chaque utilisateur n’est pas obligé de  changer les paramètres de son récepteur., tout est transparent et fluide.

Deux DNS sont prévus pour remplacer l’adresse IP en fonction de la plateforme de corrections  utilisée pour votre équipement  soit :

  • Plateforme Spider Leica :     ntrip.reseau-orpheon.fr 
    ou bien
  • Plateforme Trimble Pivot:    ntrip2.reseau-orpheon.fr
Important :
Depuis le mois de janvier 2017 vous pouvez trouver ces informations sur votre bon de livraison avec l’ensemble des paramètres de connexion
PORT IP DNS À UTILISER
6000 ntrip.reseau-orpheon.fr
6500
7500
8500
2101 ntrip2.reseau-orpheon.fr
2102

Note :

Les clients qui décident de conserver les adresses IP fixes ne pourront pas basculer automatiquement sur le système de secours en cas de maintenance ou de problème sur les serveurs principaux. Nous conseillons donc très vivement de ne pas conserver les adresses IP fixes. Par ailleurs nous déclinons toute responsabilité dans le cas où un client aurait conservé une adresse IP dans la configuration de son matériel et si celui-ci ne parvenait pas à se connecter à nos services.

Adresse IP ou DNS ?

Nous avons remplacé les adresses IP par des adresses DNS (Domain Name System). Cette configuration est désormais le format standard du paramétrage  à effectuer sur les récepteurs GPS.

Ainsi lorsque nous basculons sur notre système de secours, chaque utilisateur n’est pas obligé de  changer les paramètres de son récepteur., tout est transparent et fluide.

Deux DNS sont prévus pour remplacer l’adresse IP en fonction de la plateforme de corrections  utilisée pour votre équipement  soit :

  • Plateforme Spider Leica :     ntrip.reseau-orpheon.fr 
    ou bien
  • Plateforme Trimble Pivot:    ntrip2.reseau-orpheon.fr
Important :
Depuis le mois de janvier 2017 vous pouvez trouver ces informations sur votre bon de livraison avec l’ensemble des paramètres de connexion
PORT IP DNS À UTILISER
6000 ntrip.reseau-orpheon.fr
6500
7500
8500
2101 ntrip2.reseau-orpheon.fr
2102

Note :

Les clients qui décident de conserver les adresses IP fixes ne pourront pas basculer automatiquement sur le système de secours en cas de maintenance ou de problème sur les serveurs principaux. Nous conseillons donc très vivement de ne pas conserver les adresses IP fixes. Par ailleurs nous déclinons toute responsabilité dans le cas où un client aurait conservé une adresse IP dans la configuration de son matériel et si celui-ci ne parvenait pas à se connecter à nos services.

Quels paramétrages pour ma carte SIM – APN ?

Retrouvez ci-dessous les différentes informations de paramétrage des APN, des identifiants et des mots de passe pour que votre équipement puisse se connecter à internet grâce à la carte SIM SFR ou Orange que vous avez commandé chez Géodata Diffusion.

null

Entrez ces paramètres dans votre matériel dans la partie communication (GSM-GPRS référez vous à la documentation technique de votre équipement).

Vous aurez ensuite à configurer les paramètres pour la connexion au réseau Orphéon avec votre identifiant et votre mot de passe (voir bon de livraison)

Consulter le crédit restant sur mon forfait ?

En fonction de votre environnement de travail et de la plateforme habituelle sur laquelle votre GPS est connecté. Cette plateforme dédiée offre à tous nos clients, divers services complétant l’accès à vos corrections GNSS temps réel. Elle vous permet également de consulter librement :

  • L’état du réseau GNSS Orphéon
  • Vos informations personnelles
  • Les contrats que vous avez souscrit
  • L’historique de vos connexions
  • Le crédit restant sur votre forfait horaire

Retrouvez vos informations de connexion et connectez-vous à l’aide de votre identifiant et de votre mot de passe, sur l’une des plateformes suivantes :

nullAvec votre smartphone

Pour accéder à ces informations partout où que vous soyez, Connectez-vous en flashant le QR-code ci-dessous correspondant à la plateforme dédiée sur laquelle votre GPS est habituellement connecté :

Téléchargement de l’applications :

Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder à plus d’informations sur notre applications Smartphone et à ses fonctionnalités.

null

Cette démarche s’inscrit dans une volonté d’améliorer la qualité de nos services et de simplifier nos échanges . Nous espérons que ces informations complémentaires vous satisferont .

Le Full GNSS pour quoi faire ?

Pour rappel, afin de pouvoir se positionner à quelques centimètres près, un mobile GPS/GNSS doit pouvoir :

  • effectuer des mesures de phase non bruitées sur au moins 5 satellites bien répartis dans l’espace,
  • et recevoir des corrections différentielles sur ces mêmes 5 satellites.

Ajouter 2 constellations de satellites supplémentaires Galileo et BeiDou à ceux de la constellation GPS et Glonass permet ainsi d’augmenter la possibilité de recevoir un nombre de signaux suffisant et de meilleure qualité surtout dans les endroits difficiles.

En effet, en milieu urbain, les murs des bâtiments ou les arbres créent des masques qui limitent le nombre de satellites visibles mais créent également des « échos » (multitrajets) qui perturbent le calcul de positionnement du matériel. Le nombre de satellites visibles à donc toujours été un enjeu important pour un positionnement de qualité.

Quels avantages pour vous au quotidien ?

50% de satellites supplémentaires

L’ajout des satellites Galiléo et BeiDou aux satellites GPS et GLONASS permet d’accroitre significativement le nombre de satellites pouvant être observés en simultané par une antenne GNSS.

L’ajout des constellations GALILEO et BeiDou grâce au réseau Orphéon n’est pas un simple gadget, mais l’assurance d’une meilleure productivité au quotidien sur le terrain.

En effet, vous pouvez dès aujourd’hui compter en permanence sur une disponibilité constante d’au moins 6 satellites supplémentaires pour vous apporter de réels avantages :

Une qualité de positionnement accrue

  • Plus de satellites disponibles pour calculer sa position
  • Un positionnement précis même dans des environnements difficiles (canyons urbains par exemple ou sous une canopée)
  • Une fiabilité du positionnement améliorée
  • Un temps de fixation plus court

La zone de couverture la plus dense et la plus régulière de France

Un réseau multi-constellations

Avec ses 182 stations en France continentale, toutes  Full GNSS  soit : GPS, GLONASS , Galiléo et BeiDou avec une présence unique dans les Antilles Françaises.

null

Orphéon est le premier réseau Français multi-constellations de France.

En savoir plus :

Voir la page : Travailler dans des endroits difficiles

Contactez notre Service Technique qui vous apportera une aide concrète et vous guidera pas à pas.

Les corrections Galileo sont-elles déjà disponibles ?

Des constellations déjà opérationnelles aujourd’hui :

Pour GALILEO,

Ce sont actuellement entre 4 et 5 satellites fonctionnels qui sont disponibles en permanence pour votre positionnement et les corrections FULL GNSS du réseau.

null

Les seules corrections Galileo déjà disponibles en France

Bien sur, le système européen qui compte aujourd’hui 16 satellites en orbite, va continuer à se développer et s’étoffer avec le lancement prochain de 4 nouveaux satellites, mais déjà leur nombre permet de faire la différence et de travailler dans de meilleures conditions.

Pour BeiDou,

Ce sont aussi entre 1 et 4 satellites disponibles en permanence pour votre positionnement et les corrections FULL GNSS du réseau.

Multifréquences L1/L2 et L5

S’appuyant sur les fréquences L1 et L5 émises par les satellites afin de rendre le positionnement plus résistant aux interférences et aux réflexions de signaux, notamment dans un environnement urbain.

Tout a été pensé pour vous permettre de bénéficier d’une productivité accrue.

  • Corrections de précision centimétrique pour GPS GNSS
  • Utilisation des fréquences L1/L2 et L5
  • Temps réel, temps de convergeance très rapide
  • Un réseau RTK dense et homogène
  • Une implantation régulière et géometrique sur l’ensemble du territoire
  • Une infrastructure pensée pour la performance des services
  • Des installations très sécurisées
  • Une couverture nationale et Antilles
  • Une référence pour les professionnels
  • Précision, Stabilité, Disponibilité, Répétabilité
  • Des applications de plus en plus variées

Pour vous, sur le terrain 6 satellites supplémentaires,

Sur le terrain, vous pouvez donc compter en permanence sur une disponibilité constante d’au moins 6 satellites supplémentaires.

Le cumule de ces 2 constellations supplémentaires font aujourd’hui une réelle différence pour votre productivité.

Il n’est donc pas besoin d’attendre 2020 pour tirer le meilleur partie de vos équipements Full GNSS.

Profitez dès à présent des corrections FULL GNSS disponibles sur la totalité du territoire et aux Antilles françaises.

Comment profiter des nouveaux services Full GNSS ?

Déja abonné ?

Connectez-vous dès aujourd’hui à nos services temps réel depuis votre mobile compatible GNSS avec vos paramètres de connexion utilisateur habituels (identifiant et mot de passe) et sélectionnez un de nos points de montage Full GNSS estampillé « FULL ».

Paramétrage :

  • DNS : ntrip.reseau-orpheon.fr
  • Port : 8500
  • Point de montage * : VRS_RTCM-MSM_FULL  ou  i-Max_RTCM-MSM_FULL

* au choix en fonction de votre matériel

 

Contactez notre Service Technique qui vous apportera une aide concrète et vous guidera pas à pas.

Mon Matériel est-il compatible Full GNSS ?

Nouveau format de données RTMC-3 MSM

Les formats des messages étaient auparavant limités aux bandes L1 et L2 et à un seul signal par bande, c’est pourquoi il est devenu nécessaire d’utiliser un nouveaux format de données universels en temps réel : le MSM ( pour Multiple Signal Message) qui est le nouveau concept de clé RTCM-3 permettant de présenter toutes les données d’observation GNSS sous forme générique.

La norme RTCM-3 MSM assure ainsi l’interopérabilité des données avec tous les récepteurs GNSS compatibles en transmettant les observations normalisées des signaux GPS + Glonass + Galileo + Beidou pour l’ensemble des fréquences L1/L2 et L5.

Antenne et Moteur de calcul

Pour pouvoir utiliser les signaux des différentes constellations, l’antenne réceptrice et le moteur de calcul doivent, chacun d’eux, être compatible avec ces constellations GPS, Glonass, Galiléo et Beidou pour être capables de prendre en compte leurs signaux pour délivrer une position.

Multifréquences L1/L2 et L5

S’appuyant sur les fréquences L1 et L5 émises par les satellites afin de rendre le positionnement plus résistant aux interférences et aux réflexions de signaux, notamment dans un environnement urbain.

Options et Licences

Beaucoup d’équipements de toutes marques aujourd’hui sont compatibles avec l’ensemble de ces signaux, des options et des licences peuvent être acquises et activées pour pouvoir les utiliser. Bien souvent il est possible de pouvoir activer ces options et licences pour faire évoluer votre matériel dès maintenant et bénéficier des meilleurs services de positionnement.

En fonction de votre spécialité, rapprochez-vous sans hésiter de votre distributeur habituel (Trouver votre distributeur Orphéon), il saura, mieux que personne, vous répondre et vous accompagner dans vos projets.

Quelle différences entre carte SIM M2M et Carte Flux Etendu ?

 

Cartes SIM Machine-To-Machine M2M

  • Gprs/edge/3G
  • Dédiée à la connexion Orphéon
  • Spécialisée dans l’échange de données
  • Une communication prioritaire Pro pour plus de disponibilité
  • Tarifs standards compétitifs

Carte Sim Flux Eténdu

  • Gprs/edge/3G/4G
  • Compatibles avec toutes vos applications Métier
  • Un volume de Data étendu
  • Spécialisée dans l’échange de données
  • Une communication prioritaire Pro pour plus de disponibilité
  • Tarifs standards compétitifs

En savoir plus :
Découvrez : Choix de la carte SIM

Que se passe-t-il si la station la plus proche de mon site tombe en panne ?

Le calcul se fait en réseau et n’est pas dépendant d’une station. Le service continue donc à fonctionner et à fournir des données fiables.Pour schématiser, lorsqu’une station est temporairement désactivée (pour maintenance ou pour panne), le système de calcul la remplace par une autre, située dans la même zone.La répartition des stations permanente Orphéon a été pensée de telle façon que plusieurs stations puissent toujours prendre le relais d’une station désactivée.

null

Une implantation régulière et homogène

Le réseau Orphéon se démarque ainsi notablement de ses concurrents qui multiplient le nombre de stations de référence à cause de leur l’implantation désordonnées sur le territoire et dont la couverture perd en homogénéité, laissant des distances parfois très grandes dans les mailles de leur réseau.

En savoir plus :
Découvrez l’infrastructure du réseau

Retour aux  Questions Générales